2 – Déclarer une avarie

Article qui aide le plus

Accessible via le menu Maintenances => Avaries véhicules, puis via l’onglet Déclarer une avarie, c’est à cet endroit que vous allez matérialiser le besoin d’immobiliser provisoirement ou définitivement un véhicule dans un garage pour de l’entretien mécanique (panne, révision, etc.) ou une réparation carrosserie (sinistre avec ou sans tiers identifié).

Note : seuls les véhicules présents dans votre flotte pourront figurer dans la liste des avaries. Les champs précédés d’une astérisque sont obligatoires.

Déclaration d’une avarie mécanique

La déclaration d’une avarie mécanique est très rapide. Les différents champs sont les suivants :

  • Immatriculation : il s’agit de l’immatriculation du véhicule pour lequel vous souhaitez créer une fiche avarie.
  • Agence : choisissez l’agence où se trouve le véhicule au moment de la création de la fiche avarie.
  • Intervention assistance : sélectionnez si oui ou non une intervention d’un dépanneur (remorquage, etc.) est nécessaire.
  • Type d’avarie : Choisissez Entretien (révision)
  • Type d’intervention mécanique : Choisissez Entretien en cas de révision ou d’entretien du véhicule, panne si le véhicule ne peut plus rouler.
  • Kilométrage : indiquez le kilométrage exact du véhicule au moment de la création de la fiche (ou approximatif au moment de l’intervention du garagiste).
  • État du véhicule : indiquez si le véhicule est louable ou non louable.
Déclarer une avarie mécanique
Déclarer une avarie mécanique

Lorsque vous aurez rempli tous les champs, vous pourrez cliquer sur le bouton Déclarer l’avarie. Un message sur fond vert vous informe de la bonne réussite de l’opération.

Fiche avarie créée.
Fiche avarie créée.

Vous vous retrouvez directement dans la fiche avarie nouvellement créée. Vous pouvez apercevoir que l’onglet actif est celui nommé Liste des avaries. Cela signifie que vous pourrez accéder à cette fiche ultérieurement via cet onglet.

La création de fiche avarie est terminée. La consultation et modification des informations fait l’objet d’une autre page.

Déclaration d’un sinistre (carrosserie)

Pour déclarer un sinistre (avec ou sans tiers), la procédure diffère très légèrement de celle utilisée pour des avaries mécaniques.

Les champs principaux sont les suivants :

  • Immatriculation : il s’agit de l’immatriculation du véhicule pour lequel vous souhaitez créer une fiche avarie.
  • Agence : choisissez l’agence où se trouve le véhicule au moment de la création de la fiche avarie.
  • Intervention assistance : sélectionnez si oui ou non une intervention d’un dépanneur (remorquage, etc.) est nécessaire.
  • Type d’avarie : Choisissez Sinistre (panne ou carrosserie)
  • Nom du chauffeur : Indiquez le nom du conducteur du véhicule.
  • Kilométrage : indiquez le kilométrage exact du véhicule au moment de la création de la fiche (ou approximatif au moment de l’intervention du garagiste).
  • État du véhicule : indiquez si le véhicule est louable ou non louable.

Certains champs supplémentaires diffèrent des avaries mécaniques :

  • Type de mouvement : Décrivez ici le type de sinistre parmi les options suivantes :
    • Sur contrat si le sinistre a été causé par un client disposant d’un contrat de location. Vous indiquerez alors le numéro de contrat dans le champ N° du document, et indiquerez le montant de la franchise prélevée au client (si vous laissez ce champ vide, EasyLoc’ ira le récupérer automatiquement) ainsi que le code DTS si disponible.
    • Sur NRT si le sinistre a été causé par votre personnel ou une personne disposant du véhicule sans contrat, vous choisirez alors NRT puis indiquerez le numéro du ticket dans le champ N° du document.
    • Sur parc si vous ne savez pas comment le sinistre est apparu ou celui-ci est apparu sur le parking d’une agence.
  • Type de sinistre : choisissez l’option décrivant au mieux le type de votre sinistre.
  • Date du sinistre : indiquez au format JJ/MM/AAAA la date à laquelle le sinistre est arrivé.
  • Tiers identifié : Choisissez Oui (et indiquez le taux de responsabilité dans le champ Responsabilité qui apparaît) si un tiers a été identifié, dans le cas contraire choisissez Non.
  • Matériel : Indiquez si le sinistre a impliqué des dégâts matériels sur le véhicule concerné par la fiche avarie.
  • Corporel : Indiquez si le sinistre a impliqué des dégâts corporels.
  • Reprendre les dégâts non réparés de la fiche sinistre précédente (si existante) : vous permet en cas d’activation de recréer tous les dégâts qui n’ont pas été réparés sur la dernière fiche sinistre (si elle existe) du véhicule pour qu’ils soient présents dans l’avarie que vous êtes en train de créer. Cela vous évitera de saisir de nouveau les dégâts sur les éclatés du véhicule.
Création d'un sinistre
Création d’un sinistre

Lorsque vous aurez rempli tous les champs, vous pourrez cliquer sur le bouton Déclarer l’avarie. Un message sur fond vert vous informe de la bonne réussite de l’opération. Vous vous retrouvez ensuite dans la fiche avarie, qui diffère cette fois de celle d’une avarie mécanique par le fait que vous disposez en plus d’un éclaté (avec un schéma pour les VP et un schéma pour les VU) qui vous permettra de définir l’ensemble des dégâts visibles du véhicule.

Fiche sinistre créée, avec son éclaté.
Fiche sinistre créée, avec son éclaté.

La création de fiche avarie est terminée. La consultation et modification des informations fait l’objet d’une autre page.